Myrmeleotettix maculatus

  • Myrmeleotettix maculatus
  • Myrmeleotettix maculatus
  • Myrmeleotettix maculatus

Myrmeleotettix maculatus
criquet dunaire,  Le gomphocère tacheté

Classification
Classe : Insectes (Insecta)
Classement : Grasshopper (caelifera)
Famille : Grasshoppers (Acrididae)
Sous-famille : Grasshopper (Gomphocerinae)
Genre : Myrmeleotettix
Type : Myrmeleotettix maculatus ( Thunberg , 1815)

Caractéristiques
Les animaux sont de 11 à 13 mm (mâles) et de 12 à 17 mm (femelles) de long et sont donc parmi les plus petites des sauterelles d'Europe centrale.
Leurs corps est variable brun-noir à brun jaunâtre, souvent teinté vert ou coloré à motifs. 
les antennes se terminent en massue, surtout chez le mâle,
L'abdomen de l'extrémité mâle est généralement de couleur rougeâtre. Grâce à leur coloration les animaux sont parfaitement adaptés à leur environnement et sont très difficiles à détecter.
à vérifier les tâches rouge/orangé perceptibles sur l'abdomen
les carènes coudées sont plus visibles en vue dorsale
 Le bord d'attaque de l'aile n'est pas bombé et panneau médian tacheté noir est facilement extensible. Le capteur des mâles sont épaissis en forme de massue aux extrémités, qui est dérivé du nom de l'espèce allemand. Les lobes sont de couleur foncée et souvent incurvées vers l'extérieur. Les femelles ne possèdent que des lobes faibles.
 distinction est faite par la longueur du pronotum , approximativement égale à la longueur de la tête, 
Les nymphes éclosent de fin Avril à Juin. Les adultes apparaissent à la mi Juin à Octobre.

Habitat :
situations secs exposés au soleil avec gazon court et le sol nu, généralement sur des sols drainant sur le sable, les graviers de craie et d'autres calcaire. Endroits typiques sont les pentes abruptes de carrières désaffectées, des coupures de liaisons routières et ferroviaires, les landes et les dunes côtières. 

Alimentation: 
Herbivore, principalement des graminées.

Stridulation: 
Une séquence de courte bourdonnements durables 10-15 secondes (commence doucement, atteint un point culminant, puis s'arrête brusquement)

Confusion possible
avec  haemorrhoidalis Omocestus et  Gomphocerippus (mais le bout de ces antennes sont blanches)
Stenobothrus stigmaticus et d'Omocestus petraeus.
Pour différencier les femelles de M. maculatus des femelles de Stenobothrus stigmaticus : il faut regarder les valves de l'oviscapte -> il y a une dent latérale chez S. stigmaticus (et pas chez M. maculatus).
Ce critère est illustré dans le doc suivant aux pages 73 et 74
http://www.naturalistes-vendeens.org/orthopteres/orthopt-res-de-vend-e-121030.pdf  300 mo mais très complet avec qq clés

Photo 1  mâle    GU Tolkiehn    source http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/81/Myrmeleotettix_maculatus_m_080725-17.jpg
Photo 2 Michel Clemont  source  http://www.galerie-insecte.org/galerie/view.php?adr=image/dos41/temp/myrmeleotettyx_m.jpg
Photo 3 MH38    source  http://www.galerie-insecte.org/galerie/view.php?adr=image/dos63/temp/_allevard_1800m_.jpg

Périodes D Observations

Périodes d observation en Picardie de Myrmeleotettix maculatus

Oeuf Juillet à Mai
Nymphe Mai Juin
Imago fin Juin à Octobre

OBSERVATIONS EN PICARDIE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce vulputate tortor in nulla lacinia ac blandit massa condimentum. Donec pharetra adipiscing ante, ac convallis justo bibendum et. Cras dignissim fringilla consequat.
Pellentesque id tortor ut dui feugiat aliquam et sed leo. Quisque faucibus aliquet imperdiet. Nullam lacus neque, pellentesque non ultricies ac, suscipit vitae diam.
Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros.
Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.

ANNEXES ET Bibliographie

Publiée le 12 nov. 2013 par Karel Filip
Vzácná saranče milující otevřená a suchá místa z pískovny Srní na Českolipsku.