PARC SAINT PIERRE AMIENS

Promenade Amiens parcours nature Amiens
Faune et flore PARC SAINT PIERRE AMIENS
PARC ST PIERRE AMIENS

PARC STPIERRE VUE AÉRIENNE

Règne animal

( listes à compléter )
Liens vers fiches espèces, (voir ) = photo au parc . (SP = espèce non déterminée )
voir les fiches pour les périodes d observations

Cygne tuberculé    voir . ou voir            Poule d' eau                               Merle noir
Tourterelle Turc                                    Pigeon Ramier                            Ardea cinerea Héron cendré    voir

Foulque macroule                                 Grèbe Huppé                              Canard Colvert    voir
Etourneaux Sansonnet                           Bergeronnette des ruisseaux      Mouette rieuse
Goéland SP                                            Grand Cormoran     voir              Mésange charbonnière
Troglodytes mignon                              Mésange à longue queue


Grenouille verte


Ondatra zibethicus Rat musqué


Gardon                                                    Sander lucioperca Sandre            Esox lucius Grand brochet
Brème                                                      Tanche
Limnée des étangs                                  Planorbe commune


papillon


Grand puceron des saules

Règne végétal

(listes à compléter)
Liens vers fiches espèces, (voir ) = photo au parc
Ginkgo biloba, arbre aux quarante écus     Prunus padus, Cerisier à grappes                 Alnus glutinosa, aulne glutineux                
Taxodium distichum, le Cyprès chauve     Populus simonii, Peuplier de Simon,  voir          Sorbus aucuparia Sorbier des oiseleurs     
Salix babylonica Saule pleureur                   Tilia cordata, Tilleul à petites feuilles           Nothofagus betuloides, hêtre de Magellan          
Prunus avium, le Merisier                             Populus tremula Tremble                             Platanus × acerifolia, Platane commun       
Salix matsudana Saule Tortueux                   If commun Taxus baccata                            Salix viminalis saule des vanniers              
Quercus rubra Chêne rouge d'Amérique    CORNUS mas Cornouiller mâle


Nénuphars sp


Plantes

Historique

Histoire du parc
Déjà en 1774 l'exploitation de la tourbe était importante entre la Somme et le village de Saint Pierre. Elle était extraite avec de grands louchets de 6 à 7 mètre de longs. En 1890 cette grande parcelle à été séparée en 2 entre le village de Rivery et celui de Saint Pierre.
En 1852 il y avait 2 étangs à cet emplacement: 1 de 50 ares et 1 de 6 ares. C'est à cette époque que fut construite la piscine du" Bain de sable ". sans sable. En effet il n'y avait aucun aménagement des bords et l'on pataugeait dans la boue. c'est en 1903 le 3 juin lors d'un conseil municipale que Paul Hévin demanda une amélioration des lieux.
De nouveaux aménagements voit le jour:
Des jeux et les cours de tennis municipaux.
L'auberge de jeunesse avec un bâtiment  bas et sobre. 
Le camping qui entoure l'étang de tentes et de caravanes , il possède aussi quelques cours de tennis.
La résidence Suzanne Filachet fut construite après la dernière guerre entre l'allée Suzanne Filachet et le grand étang. Elle était de construction légère et comptait 84 logements ou vivaient de nombreux retraités. Les résidents furent expulsés en 1990 pour le nouvel aménagement du parc. 

Année de création : 1993 architecte paysagiste Jacqueline Osty
Ce parc contemporain de 19 hectares offre une transition harmonieuse entre les hortillonnages et les quartiers Saint-Pierre,
Saint-Leu et la Vallée avoisinants.
Il reflète la Terre Picarde dans la ville et l'histoire de la cité.
En levant les yeux, vous découvrirez de belles vues sur la Cathédrale et la tour Perret.

L'eau omniprésente anime le site dans ses différentes déclinaisons :
le miroir d'eau de l'étang et sa chevelure d'eau dessinée par les rieux,
le bassin aux nymphéas et le « marias » des jardins humides, les jeux de cascade.

Au pied de la cathédrale, entre le quartier Saint-Leu et les Hortillonnages, le Parc Saint-Pierre offre un bel espace de promenades et de jeux à quelques pas du centre-ville.

Structurés autour de la "Promenade des jours", longue allée pavée de 620 mètres, l
es jardins proposent des ambiances variées :
• à l'ouest, le "Labyrinthe" reproduit, avec ses dalles claires, celui de la cathédrale
• la prairie et la plaine de jeux sont le domaine des enfants
• la "Chevelure d'eau" et le "Bassin aux nymphéas" proposent des parcours sinueux au bord de l'eau
• le "Glacis des ginkgos" vient arrêter à l'est l'amphithéâtre de verdure.
Une passerelle, sous le pont Beauvillé, permet de rejoindre, à pied, l'embarcadère des Hortillonnages. Une autre, au sud, enjambe la Somme pour rallier le quartier Saint-Leu. (Passerelle Samarobriva )
http://www.parcsetjardinsdepicardie.fr/parcs-jardins-le-parc-saint-pierre-52.php

Sur la pièce d'eau centrale, se trouve depuis l'an 2000 une oeuvre de Yolanda Gutiérrez nommée Agualuna, qui représente un serpent de 40m de long, constitué de résine polyester et de poudre de marbre

Parc Saint Pierre
maître d'ouvrage : Service du cadre de vie et de l'environnement de la ville d'Amiens
maîtrise d'œuvre : OSTY Jacqueline
année de réception : 1994
surface de l'opération : 200 000 m²
coût total : 6 550 000 euros HT
Il a été planté plus de 1 300 arbres en plus de 50 espèces

SORTIE ludique familial Guide de promenade

guide de promenade (en cours d'édition)

Parcours nature ( 2heures )
Parcourir le parc à la recherche des arbres de la liste et les positionner sur le plan fourni.
Photographier les animaux de la liste et positionner l' emplacement de l' observation.
Positionner l'emplacement des plantes de la liste. (liste de tous les arbres plantés au parc Saint Pierre )

AIDE

clés de détermination arbres de la forêt

COMPARER

Avec le guide de promenade faisons le point de nos observations

Télécharger le guide promenade  ( format pdf )
format A5  (30Mo)         format A4  (130 Mo)  



CALCULER LA HAUTEUR D'UN ARBRE

© Jean-Michel Douche / ONF

Voici le mode d'emploi pour calculer la hauteur d'un arbre avec les moyens du bord :
Repérer un arbre un peu isolé (il faudra pouvoir reculer pour s'éloigner de son tronc). La cime doit être bien visible à 30 mètres
Se procurer deux petites tiges, droites et de même longueur. Deux crayons identiques ou deux brindilles (pas trop fines) que l'on trouvera par terre feront très bien l'affaire
Placer les deux tiges en angle droit : celle qui est à l'horizontale sera appliquée contre les yeux de l'observateur (votre enfant a priori), l'autre sera placée à la verticale à l'autre extrémité
Maintenant, il faut reculer jusqu'à ce que le haut de la tige verticale coïncide avec la cime de l'arbre,
(et le bas avec la base de l'arbre )
C'est fait ? Votre enfant est donc à une distance égale à la hauteur de l'arbre
Il ne reste plus qu'à compter le nombre de pas qui sépare votre enfant de l'arbre : il se fera une joie de s'appliquer à faire ces grands pas
Puis à mesurer la longueur de ses enjambées (80cm à 1m pour les parents)
Multipliez le nombre de pas par la longueur des enjambées, ajoutez-y la hauteur de votre enfant (du sol jusqu'à ses yeux) : vous avez trouvé la hauteur de l'arbre.

Poser le calcul dans son cahier :

Hauteur de votre enfant, du sol à ses yeux (H) : ... cm
Nombre de pas (N) : ...
Longueur des enjambées (L) : ... cm
Distance de l'arbre = Hauteur de l'arbre = H + (N x L) = ... (cm)
Petite note pour les parents fâchés avec les maths : penser à multiplier le résultat par 0,01 pour avoir la hauteur de l'arbre en mètre !

http://www.onf.fr/activites_nature/@@index.html