Etourneau sansonnet

etourneaux amiens

Etourneau sansonnet
Sturnus vulgaris 06/04/2012

Résumé:

Oiseau commun, actif, bruyant, sociable mais bagarreur, à l'aise en ville comme à la campagne, l'Etourneau sansonnet se reconnaît à son pas décidé et à ses courses rapides; soudain, il s'arrête et picore des larves d'insectes ou des graines. Son plumage noir a des reflets irisés verts et pourpres en été; il est pointillé de blanchâtre en hiver. Après la reproduction, l'espèce forme des vols denses qui évoluent dans le ciel à la façon de gros nuages noirs avant de s'abattre sur de grands arbres, des roselières ou des bâtiments.

Nidification: Nid peu soigné, d'herbes et de tiges, dans un trou d'arbre ou de mur, ou dans un gros nichoir, 4-7 oeufs, 1-2 pontes entre avril et juillet.

Alimentation:Se nourrit au sol, souvent en groupes, d'invertébrés, de graines et de baies; capture aussi des fourmis ailées en plein vol.

Espèces proches: Etourneau unicolore, Merle noir.

Description complète:

Morphologie:

Corps rondelet, tête allongée, ailes assez courtes, triangulaires et pointues, queue courte et carrée. Adulte en été, noir brillant avec de nombreux reflets verts, pourpres et bleu violacé, et de petites taches roussâtre. Adulte en hiver, semblable, mais fortement moucheté de blanc dessus et dessous. Bec conique, long, fin et pointu, jaune vif avec le base gris-bleu (brunâtre en hiver), pattes brun-rosé, assez longues et fines, oeil brun foncé. Longueur totale: 17-21 cm. Envergure: 37 cm. Poids: 60-95 g.

Habitat:

Prairies pâturées et pelouses rases, à proximité d'arbres ou de batiments pourvus de cavités, vergers, parcs, jardins, bois clairs, villes et villages.

Activité et reproduction:

Diurne. Solitaire pendant la reproduction, mais très grégaire le reste de l'année. Forme des dortoirs hivernaux pouvant compter jusqu'à 2 ou 3 millions d'individus, sur de grands arbres et souvent dans les villes. Vole fréquemment en nuées nombreuses et très denses. Se perche sur les arbres, les toits et les antennes de télévision, et se nourrit au sol. L'Etourneau sansonnet est présent en France toute l'année. Il est sédentaire dans l'ouest de la France, migrateur dans l'est. De nombreux russes, polonais, allemands et finlandais traversent la France en octobre-novembre et février-mars. Ils hivernent de la France à l'Afrique du Nord.

Reproduction:

Nid d'herbes sèches et de feuilles, garni de plumes, et construit dans une cavité d'arbre ou de mur, ou sous un toit (en général à plus de 3 m du sol). Une ou 2 pontes par an, de mi-avril à juin, comportant 5 ou 6 oeufs bleu pâle. Incubation assurée par le couple pendant 12-14 jours. Jeune nidicole, à l'abondant duvet blanc grisâtre. Quitte le nid à 16-25 jours. Maturité sexuelle à 1 an.

Alimentation:

Insectes et leurs larves, vers de terre, araignées, fruits (cerises, raisins), baies, graines...

Répartition:

Europe (sauf le sud de la peninsule Ibérique, de la Yougoslavie et de la Grèce, le nord-est de l'Islande), Asie Mineure et Russie, jusqu'à la Mongolie. Hiverne en Europe de l'Ouest et autour de la Méditerranée. En France l'Etourneau sansonnet se reproduit sur l'ensemble du territoire, sauf en Corse. Il est sporadique dans l'extrême sud-est du pays. En hiver, l'espèce est présente partout, y compris en Corse. Effectif hivernal estimé à plusieurs dizaines de millions d'oiseaux.