Gonepteryx rhamni citron

  • Gonepteryx rhamni citron
  • Gonepteryx rhamni citron
  • Gonepteryx rhamni citron
  • Gonepteryx rhamni citron
  • Gonepteryx rhamni citron
  • Gonepteryx rhamni citron egg

Citron (papillon) Gonepteryx rhamni

Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Classe Insecta
Ordre Lepidoptera
Famille Pieridae
Sous-famille Coliadinae
Genre Gonepteryx
Nom binominal Gonepteryx rhamni (Linnaeus, 1758)
Le Citron (Gonepteryx rhamni) est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae, de la sous-famille des Coliadinae et du genre Gonepteryx.

Dénominations
Gonepteryx rhamni (Linnaeus, 1758)

Sous-espèces et formes
9 sous-espèces ont été décrites, différant notamment par leur taille:

Noms vernaculaires
Le Citron se nomme Common Brimstone en anglais, Zitronenfalter en allemand, Citroenvlinder en néerlandais et Listkowiec cytrynek en polonais.

Génétique et évolution de l'espèce
Le Citron est présent dans toute la France métropolitaine depuis le paléolithique.

Description
Le Citron a une envergure variable, de 25 à 55 mm (le plus souvent 40 à 45), des ailes découpées en forme de feuille, jaune citron chez le mâle, jaune clair tirant sur le verdâtre chez la femelle. Un point discoïdal brun marque chaque aile sur le revers, alors que c'est un petit point rouge sur le recto.
Si on les dérange ou les capture, ils tombent dans un état cataleptique de mort apparente.

Chenille
Pondus au début du printemps, les œufs jaunes à vert clair éclosent pour donner des chenilles vertes qui se nymphosent puis l'imago émerge vers juin-juillet.

Période de vol et hibernation
Le Citron hiverne à l'automne puis vole à nouveau dès les premiers jours de soleil. C'est l'un des papillons à la plus grande longévité à l'état d'imago.
On le voit dès le début du printemps, voltigeant partout où croissent les plantes (bourdaine, nerprun) dont se nourrissent les chenilles. Une seconde émergence, partielle, peut être observée en août et en septembre, surtout en Afrique du Nord et dans le sud de l'Europe.

Plantes hôtes
Les plantes hôtes de sa chenille sont des Rhamnus dont le Nerprun purgatif et les Frangula, dont la bourdaine.

Écologie et distribution
Le Citron est présent en Europe, en Afrique du Nord, en Asie mineure, en Syrie, et en Russie jusqu'en Sibérie.
Il est présent dans tous les départements de France métropolitaine.

Habitat:
Le Citron affectionne les jardins fleuris et les friches. Ce papillon vit en plaine et en montagne (jusqu'à plus de 2 000 m d'altitude).

Confusion possible
Espèce ressemblante
Il est très facile de le confondre avec le Citron de Provence et la Farineuse dans leur aire de répartition commune.
Les autres piéridés jaunes ont des ailes à bords arrondis alors que celles du Citron sont en forme de feuille.

Photo 1 SB  femelle  Bretagne vers Dinan 07 09 2014
Photo 2 Sarefo    source http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gonepteryx.rhamni.mounted.jpg?uselang=fr
Photo 3 3epo.Post     mâle   source http://zero0364.livejournal.com/
Photo 4   Harald Süpfle   chenille   Source commons.wikimedia.org/wiki/File:Gonepteryx_rhamni_-_caterpillar_01_(HS).jpg
Photo 5  Harald Süpfle    chrysalide  source commons.wikimedia.org/wiki/File:Gonepteryx_rhamni_-_pupa_03_(HS).jpg
Photo 6 Gilles San Martin   egg oeuf     source :commons.wikimedia.org/wiki/File:Gonepteryx_rhamni_egg.jpg

PÉRIODES D OBSERVATIONS

périodes d observations Gonepteryx rhamni

OBSERVATIONS EN PICARDIE

observation en picardie de Gonepteryx_rhamni

ANNEXES ET Bibliographie

Sites référents
http://fr.wikipedia.org/wiki/Citron_(papillon)


Notes et références

1↑ funet [archive]
2↑ INPN [archive]
3↑ lepinet [archive]

Articles connexes
Lepidoptera
lepinet
Bibliographie
Tom Tolman (trad. Patrice Leraut), ill. Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Paris, Delachaux et Niestlé, 1999-2009 (ISBN 978-2-603-01649-7).
M. Chinery et P. Leraut, Photoguide des papillons d'Europe, Delachaux et Niestlé (ISBN 2-630-01114-6).
La hulotte n°96, deuxième semestre 2011.

Mise en ligne le 25 janv. 2012 par David Breiter
Žluťásek řešetlákový je naším nejběžnějším a nejdéle žijícím žluťáskům. V létě se narodivší jedinci(na videu) krátce létají, potom spí, na podzim se ještě trochu protáhnou a pak zase spí až do velmi brzkého jara, je vlastně jedním z prvních poslů jara.