HOTELS A INSECTES

Plans , construction , participants, suivis et évolutions.

En attendant nos constructions  l'image est de Zeisterre    source   http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Insect_hotels?uselang=fr#mediaviewer/File:Blankaart_Woumen_Insectenhotel.JPG

L'hôtel à insectes est un concept qui permet d'optimiser la présence, par la survie hivernale, des insectes qui sont souhaités dans des écosystèmes où la pollinisation et la biodiversité sont recherchées, exemple jardin potager, verger, construction haute qualité environnementale (HQE). L'été, il peut également servir de support de ponte à certaines espèces comme les abeilles maçonnes.
Il est recommandé de mettre un grillage de moins de 2 cm de maille devant l'hotel. (éviter que l'hotel ne devienne le garde manger des insectivores )


Choix de l’emplacement
Une orientation plein sud est souhaitable. L'implantation devrait être envisagée, dans les espaces verts publics et privés, 
le dos aux vents dominants, non loin d’un parterre de fleurs sauvages et cultivées (le restaurant de l’hôtel). Il doit être surélevé d’au moins 30 centimètres, et abrité des intempéries.

Modules types
pour les chrysopes : une boîte rouge remplie de fibres d’emballage ou de paille, avec quelques ouvertures en fentes.
pour les bourdons : une boîte avec un trou de 10 mm de diamètre et une planchette d’envol.
pour certaines abeilles et guêpes solitaires, comme la megachile : une natte de roseau.
pour les abeilles solitaires : des briques creuses remplies d’un mélange de glaise et de paille.
pour divers diptères, notamment les syrphes : des tiges à moëlle (ronce, rosier, framboisier, sureau, buddleia).
pour certaines abeilles et guêpes solitaires, comme les osmies : du bois sec avec des trous.
pour les forficules : un pot de fleurs rempli de fibres de bois.
pour les carabes : des morceaux de branches.


Ajoutée le 29 mars 2013 par Semaine Sans Pesticides
Activité organisée par l'Institut Saint-Joseph à Saint-Ghislain dans le cadre de la semaine sans pesticides 2013