Arion rufus

  • Arion_rufus_by_Serge_Le_Bozec
  • Arion rufus par Walter Siegmund
  • oeufs de    par Holger Casselmann

 Limace rouge Arion rufus

Classification
Règne Animalia
Embranchement Mollusca
Classe Gastropoda
Sous-classe Pulmonata
Ordre Stylommatophora
Famille Arionidae
Genre Arion
Nom binominal Arion rufus (Linnaeus, 1758)

La Limace rouge (Arion rufus) est une espèce de mollusque appartenant à la famille des Arionidae. Elle est aussi appelée communément, Grande limace rouge et Arion rouge ou plus populairement Loche rouge. (loche = se rétracte en forme de 1/2 sphère )

Répartition
La limace rouge est maintenant principalement présente dans les forêts et les prairies humides. Dans les jardins et parcelles agricoles, elle a été supplantée par la limace espagnole (Arion vulgaris est le plus souvent gris-vert.).

Description
La limace rouge est de couleur variant du blanc jaunâtre au jaune, au rouge, au brun et au noir, sans bandes ni taches à l'état adulte ; Elle mesure de 10 à 12 cm de long. vestibule antérieur court, large, écrasé ; vestibule postérieur très gros ; pénis plus court, canal déférent moins grêle que ( Arion ater = corps très fortement ridé ; pied gris ou noirâtre avec au centre une bande plus claire )
Le corps est couvert de grandes rides oblongs.
Pieds gris
C'est un animal nocturne et diurne par temps humide. Son régime alimentaire se compose essentiellement de plantes fraîches, mais aussi parfois de charognes, absorbées grâce à sa radula.( La radula est une sorte de langue constituée d'une lame basale munie de nombreuses dents chitineuses, formant une râpe )
La limace rouge possède deux paires de tentacules. La paire supérieure, de couleur foncée, supporte la vue. La paire inférieure supporte l'odorat. Ce sont aussi de organes tactiles. Les tentacules sont rétractables et repoussent en cas de perte.
keymacommuneamiens
Confusion possible 
avec Arion ater  de couleur noire et fortement ridée

Photo 1  Amiens SB 

Photo 2 Walter Siegmund    source http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f5/Arion_rufus_1655.JPG?uselang=fr
Photo 3 oeufs par Holger Casselmann   source http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/97/Arion_rufus_eggs_HC1.jpg?uselang=fr

Périodes d observations

periodes d observation de Arion rufus

OBSERVATIONS EN PICARDIE

observations en picardie de Arion_rufus

ANNEXES ET Bibliographie

Sites référents
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arion_rufus

http://www.tds-expert.fr/c/anticiper-le-risque-limace/connaitre-les-limaces-et-escargots/introduction-generalites-limaces/

Source
Louis Germain (1913). Mollusques de la France et des régions voisines, tome deuxième, Gastéropodes pulmonés et prosobranches terrestres et fluviatiles. Octave Doin et fils, étidteurs (Paris).
Références taxinomiques
Référence Catalogue of Life : Arion rufus (Linnaeus, 1758) (en)
Référence Fauna Europaea : Arion rufus (en)
Référence ITIS : Arion rufus (Linnaeus, 1758) (fr) (+ version anglaise (en))
Référence Animal Diversity Web : Arion rufus (en)
Référence NCBI : Arion rufus (en)

Publiée le 9 nov. 2012 DelarueBioMedia
Habituée des sous-bois et des taillis, la grande limace orange ne se rencontre que par temps humide comme son cousin l'escargot. Comme lui, elle possède deux paires de tentacules terminés par une ocelle, les yeux. Par contre, elle ne porte pas de coquille
bien que le manteau responsable de sa secrétion soit présent. Du côté droit, sous la limite du manteau, l'orifice respiratoire ou pneumostome est bien visible ainsi que chez une autre espèce, Arion ater. 
( Cette video est la propriété du service BioMedia de l'Université Pierre et Marie Curie : http://www.edu.upmc.fr/biomedia/ . Consultez nos sites de ressources en biologie :http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/ & http://www.snv.jussieu.fr/vie/ )