Myocastor coypus   Ragondin

Ragondin     Myocastor coypus

Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Rodentia
Sous-ordre Hystricomorpha
Infra-ordre Hystricognathi
Famille Myocastoridae
Genre Myocastor  
Nom binominal  Myocastor coypus  (Molina, 1792)

Le ragondin, Myocastor coypus, aussi appelé castor des marais, lièvre des marais et autrefois myopotame, est une espèce demammifères, originaire d'Amérique du Sud, introduit en Europe au xixe siècle pour l'exploitation de sa fourrure bon marché. Tous les individus présents en Europe proviennent d'évasions ou de lâchers volontaires.
Myocastor coypus est la seule espèce actuelle du genre Myocastor, qui est lui-même le seul genre de la sous-famille des Myocastorinés.

Description
Poids moyen : 5–9 kg en moyenne 7 kg
Taille : un corps de 40–60 cm et une queue de 25 à 45 cm.
De mœurs à tendance crépusculaire et nocturne, il peut avoir une activité diurne non négligeable. Présent dans seulement quelques départements français lors de son introduction, il est désormais présent sur l'ensemble du territoire.
Le froid est un facteur limitant et les hivers rigoureux leur sont fatals. D'origine tropicale, l'organisme du ragondin n'est pas adapté au gel comme celui du castor. Lors d'hivers rigoureux, de nombreux ragondins ont la queue qui gèle, ce qui dégénère en gangrène mortelle.
Le ragondin est reconnaissable à ses quatre grandes incisives orange tirant sur le rouge.
Il se distingue du rat musqué par sa taille plus importante et par la section de sa queue, ronde chez le ragondin alors qu'elle est ovale chez le rat musqué.

Prédateurs
Dans son environnement d'origine, les populations de ragondins sont régulées naturellement par ses prédateurs, comme le caïman, l'Alligator (Alligator mississippiensis) et le puma.
Dans les pays où il a été introduit, il n'a aucun prédateur naturel, tout du moins à l'état adulte. Les jeunes ragondins sont parfois les proies de mammifères prédateurs comme la fouine, ou des oiseaux comme le busard des roseaux, la buse variable et la chouette effraie.

Habitat
Le ragondin est un animal préférant vivre dans les milieux aquatiques d'eau douce, parfois saumâtre. Aux rivières et fleuves d'Amérique du Sud d'où il provient s'ajoutent désormais tous les réseaux hydrauliques constituant son nouvel habitat dans les pays où il a été introduit : fossés et canaux reliant les marais.
Il creuse un terrier de 6 à 7 m le long des berges. Ce terrier possède en général plusieurs entrées, dont une subaquatique. Dans certaines régions à très forte densité de ragondins, et lorsqu'il a à sa disposition un vaste réseau de fossés et canaux, les terriers du ragondin participent à la déstabilisation des berges. Par la quantité de terre exportée dans l'eau à chaque terrier creusé, le ragondin provoque également l'accélération du comblement des fossés et canaux. Il utilise parfois les terriers déjà creusés par le rat musqué, avec qui il entre parfois en concurrence. Il peut également construire des huttes de feuillages.

Régime alimentaire
Rongeur herbivore, son régime est normalement constitué de céréales, de racines, d'herbes ou autres. Néanmoins, il s'adapte très vite aux ressources disponibles sur son territoire. Il consomme ainsi une grande quantité de Poacées, notamment des céréales comme le maïs et le blé. Majoritairement herbivore, il peut toutefois manger des moules d'eau douce.

Reproduction
Dans son habitat naturel, le ragondin atteint sa maturité sexuelle vers six mois, mais est mature dès deux à quatre mois en captivité. Les mâles sont actifs sexuellement toute l'année. La femelle a deux ou trois portées par an de cinq ou sept petits en moyenne. Elle les allaite pendant sept à huit semaines. Fait particulier, ses mamelles sont déportées vers les flancs au lieu d'être placées sous le ventre comme chez la plupart des mammifères, ce qui lui permet de nager avec ses petits accrochés aux tétines.

Photo 1 Petar Milošević    source http://en.wikipedia.org/wiki/Coypu#mediaviewer/File:Nutria_(Myocastor_coypus).jpg
Photo 2  Peleg    source  http://fr.wikipedia.org/wiki/Ragondin#mediaviewer/File:Nutria-orange.JPG

Périodes D'observations

Toute l'année

OBSERVATIONS EN PICARDIE

ANNEXES ET Bibliographie

Mise en ligne le 29 mars 2008  par sandro bico
Una famiglia di nutrie partecipa ad una colazione a base di pane secco con gli altri abitanti di un laghetto.