Cinara confinis

Cinara confinis

Cinara confinis

Classification scientifique
Uni: Animalia
Embranchement: Arthropoda
Classe: Insecta
Ordre: Hemiptera
Famille: Aphididae
Genre: Cinara
Espèce: Cinara confinis
Nom binomial  confinis de Cinara  ( Koch , 1856)


Descriptions
Taille: jusqu'à 8 mm
Cinara confinis est un puceron couleur sombre
La tête et le thorax sont brun foncé avec des antennes gris-jaunâtre annelées.
les membres sont annelés de brun foncé à noirâtre . 
L'abdomen est noir verdâtre ou brun foncé avec deux rangées longitudinales de taches noires brillantes et des taches de cire en rangées transversales. 
Les cornicules (tubes verticaux trouvés sur le dernier segment abdominal) sont au premier plan et de couleur sombre. 

Habitat
 Cinara confinis a été trouvé se nourrissant des espèces de sapin ( sur le tronc et les racines de Abies Alba et A. nordmanniana ), et aussi sur le cèdre ( Cedrus ), l'épicéa ( Picea ) et de genévriers (Juniperus ).  Il a une Holarctique distribution et se trouve dans les régions tempérées d'Europe et d'Asie , en Amérique du Nord et en Argentine. 

Biologie
Les femelles aptères connus comme fondatrices, éclosent à la mi-mai, à la base des bourgeons près du sommet de petits arbres. Les colonies se forment juste en dessous de la première spire de pousses et la reproduction dans un premier temps est parthénogénétique et ensuite vivipares avec la progéniture aptères. 
Adultes, s'il est dérangé se laisse tomber au sol, mais les nymphes se déplacent rapidement sur le tronc.
Les colonies sont transitoires, et à la mi-Juin, la plupart des colonies sont à la base des arbres, au collet ou sur les racines.
Certaines femelles ailées apparaissent alors et les colonies se développent sur les racines et les collets des arbres voisins. 
En Octobre, des mâles ailés apparaissent, et avec les femelles ailées se déplacent  près de la cime des arbres où les œufs sont pondus dans des crevasses dans l'écorce.
Les colonies de ce puceron sont souvent fréquentés par les fourmis ( Formica rufa ) qui se nourrissent sur le miellat produit . Parfois, les fourmis construisent des galeries de terre pour entourer la colonie de pucerons. Les fourmis protègent aussi les pucerons de guêpes parasites ; Toutefois, certains pucerons sont toujours parasités , et deviennent des momies noirâtres rondes(  guêpe Pauesia Grossa ).


Confusion possible:
Cinara pectinatae  mais taille 3 mm
Voir les Cinara  http://influentialpoints.com/Gallery/Cinara_aphids.htm

Photo 1 Denis Lyger    source http://www.galerie-insecte.org/galerie/view.php?adr=image/dos31/temp/5mm.jpg.jpg

Cinara confinis Amiens

Amiens 25 mai 2015 sur mur au sud assez loin du sapin ( 20 mètres )

Périodes D Observations

périodes d observations de Cinara confinis


périodes d observations de mai à aôut 

OBSERVATIONS EN PICARDIE

observations en Picardie de Cinara confinis

ANNEXES ET Bibliographie

Sites référents
http://en.wikipedia.org/wiki/Cinara_confinis 
http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=12&t=33733  


Synonymes
Cinara ciliciea Ghosh, AK 1982
Todolachnus abieticola bulgarica Pintera 1959
Cinara lasiocarpae (Gillette & Palmer, 1930)
Lachnus lasiocarpaeGillette & Palmer, 1930
Cinara vanduzei (Swain, 1919)
Panimerus vanduzei(Swain, 1919)
Lachnus vanduzei Swain 1919
Lachniella cilicica Del Guercio, 1909
Panimerus cilicica (Del Guercio, 1909)
Lachniella cilicica ceccionii Del Guercio, 1909
Todolachnus abieticola(Cholodkovsky, 1899)
Cinara abieticola(Cholodkovsky, 1899)
Lachnus abieticolaCholodkovsky 1899
confinis de Todolachnus(Koch, 1856)
Lachnus confinis Koch, 1856
Cinara borealis